Navigation – Plan du site
L’escalade vers la violence intercommunautaire

Une historiographie du conflit de 1990 dans le sud du Kirghizstan

A Historiography of 1990 Conflict in South Kyrgyzstan
Историография событий 1990 года на юге Кыргызской Республики
Zajraš Galieva
Traduction de Anna Zaytseva
p. 273-298

Résumés

Cet article propose une analyse historiographique du conflit survenu en juin 1990 entre les Kirghiz et les Ouzbeks du sud de la RSS kirghize dans le but de comprendre les origines et le déroulement des événements. En reprenant les différentes typologies proposées pour catégoriser les conflits post-soviétiques, l’auteure s’interroge sur la nature réelle des événements de 1990 dans une logique de déconstruction du simple cadre ethnique.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduit du russe par Anna Zaytseva

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2017.

Plan

Introduction
Les principaux déterminants des relations interethniques
Le début du conflit (20 avril-3 juin 1990)
Le déroulement du conflit (4-9 juin 1990)
Une typologie des conflits interethniques pour mieux comprendre le conflit de 1990
La nature du conflit de 1990 au sud du Kirghizstan
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

C’est à la faveur de l’arrivée de Mikhaïl Gorbatchev à la tête du Parti communiste de l’URSS qu’à partir de 1985 une politique de réformes fut mise en œuvre. Qualifiée de perestroïka, elle était censée améliorer le socialisme soviétique en y introduisant de nouvelles pratiques démocratiques. Ces réformes se firent en trois étapes :

  1. La mise en œuvre d’un programme d’accélération du développement socio-économique du pays (1985-86) garantissant une gestion décentralisée de l’économie nationale, l’introduction de l’autonomie budgétaire et la résolution, d’ici l’an 2000, des pénuries de logement et d’approvisionnement ;

  2. Le lancement d’une politique de transparence (glasnost) (1987-1988) marquée par la levée de la censure, l’autorisation de publier de nouveaux journaux et revues, la réhabilitation des victimes des purges staliniennes, le rétablissement de la mémoire historique des peuples et la révélation des « pages blanches » de l’histoire.

  3. Enfin, une période de différenciation...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zajraš Galieva, « Une historiographie du conflit de 1990 dans le sud du Kirghizstan », Cahiers d’Asie centrale, 26 | 2016, 273-298.

Référence électronique

Zajraš Galieva, « Une historiographie du conflit de 1990 dans le sud du Kirghizstan », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 26 | 2016, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://asiecentrale.revues.org/3350

Haut de page

Auteur

Zajraš Galieva

Zajraš Idrisovna Galieva est docteure en histoire et professeure à l’Université nationale G. Balasagyn du Kirghizstan, elle est spécialiste de l’histoire politique du Kirghizstan indépendant et des États de l’Asie centrale. Ses principales publications sont Političeskaâ transformaciâ suverennogo Kyrgyzstana: dinamika i osobennosti [Transformation politique du Kirghizstan indépendant : dynamiques et particularités], Bichkek, 2007 ; Istoriâ gosudarstva iprava KyrgyzskojRespubliki [Histoire de l’État et du droit de la république du Kirghizstan], Bichkek, 2010 ; Central’naâ Aziâ: dinamika social’no-političeskihprocessov [L’Asie centrale : dynamique des processus socio-politiques], Bichkek, 2014. Contact : zaga353@mail.ru

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org