Navigation – Plan du site
Autour du vivant, son espace et son environnement

Préservation de l'architecture de terre en Asie centrale

L'exemple du site protohistorique d'Ulug dépé (Turkménistan)
Chamsia Sadozaï
p. 623-630

Résumés

Ulug dépé est un site remarquable dont les vestiges font l'objet d'une conservation par des archéologues. La venue en 2011 d'une spécialiste de l'architecture de terre a permis de faire un état des lieux de cette conservation ainsi que d'identifier de nouvelles problématiques. Les solutions adoptées à court et long termes sont présentées ici, elles mettent en lumière la volonté d'une valorisation du patrimoine turkmène à l'échelle internationale. Or ce travail ne peut s'accomplir que grâce à une formation solide des différents interlocuteurs français et locaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chamsia Sadozaï, « Préservation de l'architecture de terre en Asie centrale », Cahiers d’Asie centrale, 21/22 | 2013, 623-630.

Référence électronique

Chamsia Sadozaï, « Préservation de l'architecture de terre en Asie centrale », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 21/22 | 2013, mis en ligne le 30 septembre 2014, consulté le 29 mars 2017. URL : http://asiecentrale.revues.org/2134

Haut de page

Auteur

Chamsia Sadozaï

Chamsia Sadozaï, archéologue de formation, est expert dans le domaine de la conservation des vestiges architecturaux, particulièrement ceux en terre crue. En étroit partenariat avec le Laboratoire CRAterre-ENSAG, elle propose des diagnostics auprès de différentes missions archéologiques françaises ainsi que le montage et le suivi des projets de gestion des sites archéologiques. ch.sadozai@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org