Navigation – Plan du site
Autour du vivant, son espace et son environnement

Sociétés pastorales et économies de subsistance au nord-est de l’Iran et au sud du Turkménistan

Marjan Mashkour
p. 533-544

Résumés

À partir d’une étude des données archéozoologiques ce papier présente un aperçu de l’évolution de l’exploitation animale et de sa variabilité depuis le chalcolithique ancien jusqu’à la période islamique entre l’Iran de l’est et le sud du Turkménistan. La tendance générale indique une économie de subsistance pastorale avec la dominante Caprinés (chèvres et moutons). Cependant la chasse peut parfois occuper aussi une place importante. Les sites turkmènes présentent globalement des profils plus diversifiés que les deux sites iraniens présentés ici.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marjan Mashkour, « Sociétés pastorales et économies de subsistance au nord-est de l’Iran et au sud du Turkménistan », Cahiers d’Asie centrale, 21/22 | 2013, 533-544.

Référence électronique

Marjan Mashkour, « Sociétés pastorales et économies de subsistance au nord-est de l’Iran et au sud du Turkménistan », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 21/22 | 2013, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://asiecentrale.revues.org/2035

Haut de page

Auteur

Marjan Mashkour

Marjan Mashkour est archéozoologue spécialiste de l’Iran au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle travaille depuis 1993 dans ce domaine géographique mais aussi sur son pourtour immédiat, le sud de l’Asie centrale et la péninsule Arabique. A travers une approche diachronique des économies de subsistance, elle s’intéresse à une meilleure caractérisation des sociétés nomades et sédentaires de la région, ainsi qu’à leurs interactions. mashkour@mnhn.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org