Navigation – Plan du site
Interactions autour de l’objet

Les cultures à céramique modelée peinte de l’âge du fer ancien : quelques pistes de réflexion d’après les exemples de Koktepe, Dzharkutan (Ouzbékistan) et Ulug dépé (Turkménistan)

Johanna Lhuillier, Julio Bendezu-Sarmiento, Olivier Lecomte et Claude Rapin
p. 357-372

Résumés

Connues grâce à près d’un siècle de recherches, les « cultures à céramique modelée peinte » de l’âge du fer ancien qui occupent la partie méridionale de l’Asie centrale lors de la seconde moitié du IIe millénaire av. JC font depuis une vingtaine d’années l’objet de recherches poussées par les équipes françaises qui travaillent en Asie centrale. Les fouilles de la MAFOuz de Sogdiane à Koktepe et de la MAFOuz–Protohistoire à Dzharkutan en Ouzbékistan, ainsi que celles de la MAFTur à Ulug dépé au Turkménistan, ont permis de mettre au jour des ensembles architecturaux et des complexes matériels bien documentés. Alors que cette période demeure toujours l’une des plus problématiques de la protohistoire centrasiatiques, les données issues de ces sites très différents mais complémentaires apportent un éclairage nouveau qui permet en partie de caractériser les profondes transformations culturelles et socio-économiques à l’oeuvre durant l’âge du fer ancien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Johanna Lhuillier, Julio Bendezu-Sarmiento, Olivier Lecomte et Claude Rapin, « Les cultures à céramique modelée peinte de l’âge du fer ancien : quelques pistes de réflexion d’après les exemples de Koktepe, Dzharkutan (Ouzbékistan) et Ulug dépé (Turkménistan) », Cahiers d’Asie centrale, 21/22 | 2013, 357-372.

Référence électronique

Johanna Lhuillier, Julio Bendezu-Sarmiento, Olivier Lecomte et Claude Rapin, « Les cultures à céramique modelée peinte de l’âge du fer ancien : quelques pistes de réflexion d’après les exemples de Koktepe, Dzharkutan (Ouzbékistan) et Ulug dépé (Turkménistan) », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 21/22 | 2013, mis en ligne le 30 septembre 2014, consulté le 29 mars 2017. URL : http://asiecentrale.revues.org/1907

Haut de page

Auteurs

Johanna Lhuillier

Johanna Lhuillier est boursière Humboldt au Deutsches Archaölogisches Institut et chercheur associé à l’UMR 7041. Après un Doctorat portant sur les cultures de l’âge du Fer ancien, ses recherches actuelles concernent l’ensemble de l’âge du Fer en Asie centrale (IIe-Ier millénaires av. n.è.). Elle travaille en collaboration avec des équipes CNRS en Iran (Tepe Damghani), au Turkménistan (Ulug-depe) et en Ouzbékistan (Koktepe, Yangi-rabat, Dzharkutan et Padayatak-tepe dont elle est responsable depuis 2011). johanna.lhuillier@mae.u-paris10.fr

Articles du même auteur

Julio Bendezu-Sarmiento

Julio Bendezu-Sarmiento, Secrétaire scientifique et directeur par intérim de l'IFEAC entre 2007 et 2009 est actuellement chercheur au CNRS (UMR 7041-équipe Asie centrale). Depuis 2009, il est directeur de la Mission Archéologique Franco-Ouzbèke – Protohistoire sur le site de Dzharkutan et depuis 2010, il est coresponsable avec Olivier Lecomte de la Mission Archéologique Française au Turkménistan sur le site d’Ulug Dépé. Il travaille en Asie centrale depuis plus de quinze ans (Kazakhstan, Ouzbékistan, Karakalpakistan, Turkménistan, Afghanistan, Khorassan iranien) et s’intéresse aux pratiques funéraires des périodes protohistoriques mais également à l’évolution des sociétés nomades et sédentaires vivant aux âges du Bronze et du Fer. Actuellement, il développe un programme de recherche sur l’ADN ancien et la paléodiète des populations protohistoriques de l’Asie centrale grâce au mécénat de la Fondation Leon Levy (New York). julio.bendezu@mae.cnrs.fr

Articles du même auteur

Olivier Lecomte

Olivier Lecomte, actuellement directeur de l’UMR 9993 du CNRS (Centre de recherches archéologiques Indus-Balochistan, Asie centrale et orientale), a travaillé en Orient sur des sites majeurs, en Iran (Tureng Tépé, Suse), en Irak (Larsa, Kheit Qassim et Haradum), aux Émirats Arabes Unis (ed Dur et Djezirat Ghallah). Depuis vingt ans, il a participé à des fouilles en Asie centrale, sur les sites d’Örnek au Kazakhstan puis à Geoktchik dépé et récemment Ulug dépé au Turkménistan en tant que directeur de la mission archéologique Franco-turkmène (MAFTur). Ses recherches portent principalement sur l’occupation de l'espace et l’étude des milieux et des interactions culturelles nomades-sédentaires du début de l’âge du Fer à l'avènement de l'Islam. olivier.lecomte@cnrs.fr

Articles du même auteur

Claude Rapin

Claude Rapin est Docteur ès Lettres de l’Unversité de Lausanne pour une thèse sur la Trésorerie royale du palais hellénistique d’Aï Khanoum (Afghanistan), Claude Rapin est chargé de recherche au CNRS (Paris) depuis 1995. Il travaille depuis 1989 sur l’Asie centrale de l’âge du fer ancien aux invasions mongoles, dans le cadre des activités de la Mission archéologique franco-ouzbèke de Sogdiane, sur les sites d’Afrasiab, Koktepe, Derbent-Portes de Fer, Kindilkli-tepe, Yangi-rabat, Sangir-tepe.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org