Navigation – Plan du site
L’évolution des recherches archéologiques en Asie centrale

Activités archéologiques françaises au Turkménistan

Olivier Lecomte
p. 165-190

Résumés

Créée en 2001, la MAFTur (Mission archeologique franco-turkmene) a pour objectif l'exploitation du site néolithique (occupation attestée uniquement par des tessons) et protohistorique (Chalcolithique, Âge du Bronze ancien à récent, Âge du Fer ancien et moyen) d'Ulug dépé. Sa stratigraphie en fait le site d'Asie Centrale possédant la plus longue séquence chrono-culturelle. Dix campagnes de fouilles s'y sont déroulées jusqu'à présent, visant à l'étude de la phase formative de la civilisation de l’Oxus ainsi qu'à identifier les régionalismes, grâce à la caractérisation matérielle du Bronze ancien et moyen du piémont oriental du Kopet Dagh et à la mise en évidence d’éventuels particularismes culturels. Les travaux visent également à caractériser la culture matérielle d’époque pré-mède par la fouille en cours de la seule agglomération urbaine de cette période (Yaz II) connue à ce jour en Asie centrale. Le plan de sa citadelle est désormais complet ; d'autres constructions monumentales sont en cours de fouille (« trésorerie », « complexe palatial »…). On a pu y mettre en évidence, outre la parenté avec les forts iraniens du Zagros, la présence d’une administration fortement hiérarchisée et structurée, grâce à la trouvaille de nombreuses empreintes de cachets, deux siècles avant la mise en place de la culture mède dans l'ouest iranien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Lecomte, « Activités archéologiques françaises au Turkménistan  », Cahiers d’Asie centrale, 21/22 | 2013, 165-190.

Référence électronique

Olivier Lecomte, « Activités archéologiques françaises au Turkménistan  », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 21/22 | 2013, mis en ligne le 30 septembre 2014, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://asiecentrale.revues.org/1795

Haut de page

Auteur

Olivier Lecomte

Olivier Lecomte, actuellement directeur de l’UMR 9993 du CNRS (Centre de recherches archéologiques Indus-Balochistan, Asie centrale et orientale), a travaillé en Orient sur des sites majeurs, en Iran (Tureng Tépé, Suse), en Irak (Larsa, Kheit Qassim et Haradum), aux Émirats Arabes Unis (ed Dur et Djezirat Ghallah). Depuis vingt ans, il a participé à des fouilles en Asie centrale, sur les sites d’Örnek au Kazakhstan puis à Geoktchik Dépé et récemment Ulug dépé au Turkménistan en tant que directeur de la mission archéologique franco-turkmène (MAFTur). Ses recherches portent principalement sur l’occupation de l'espace et l’étude des milieux et des interactions culturelles nomades-sédentaires du début de l’âge du fer à l'avènement de l'Islam. olivier.lecomte@cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org