Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Jean Soustiel, Yves Porter, Tombeaux de paradis

Éditions d’art Monelle Hayot, 2003, 264 p.
Marlène Laruelle
p. 330
Référence(s) :

Jean Soustiel, Yves Porter, Tombeaux de paradis : le Shâh-e Zende de Samarcande et la céramique architecturale d'Asie centrale. photographies d’Antoine Lesieur. Saint-Rémy-en-l'Eau : M. Hayot, 2003, 264 p.

Texte intégral

1La revue de l’IFÉAC ne pouvait pas de ne pas rendre hommage à ce livre et à l’un de ses auteurs aujourd’hui disparus, l’expert d’art islamique que fut Jean Soustiel. La collaboration à cet ouvrage a en effet constitué l’une des pages marquantes des premières années de l’Institut, dès 1992 et jusqu’au dernier voyage de l’équipe en 1998.

2La richesse de ce livre, outre, bien évidemment, la qualité de ses photographies, est de présenter un double objectif : analyser en détail l’un des chefs-d’œuvre de Samarcande, la nécropole Shâh-e Zende, mais également retracer, de manière plus large, l’histoire des techniques de la céramique élaborées en Asie centrale. La nécropole s’étend le long d’une ruelle de 200 mètres et regroupe des tombeaux datant essentiellement du XIVe et du XVe siècles. Elle peut être considérée, avec ses glaçures turquoises, cobalt ou lavande, comme « le point d’orgue incontournable de l’art du parement en céramique dans le vaste territoire des pays d’Islam. » (p. 16) Le livre se donne donc pour but de retracer, en étudiant d’autres monuments précurseurs, pré-timourides ou timourides, les éléments technologiques et artistiques qui ont permis d’aboutir à cette nécropole. Sont également pris en compte les matériaux qui composent la céramique, ses modes de fabrication, ses décors et ses motifs (types de glaçure, qualités de pâte, émaux, colorants, techniques de pavement, épigraphie, etc.) ainsi que le contexte historique et social (par exemple les commandes princières) qui lui ont donné naissance. On ne pourra que se réjouir d’un livre qui conjugue harmonieusement plaisir des yeux et savoir scientifique, destiné tout autant aux spécialistes de l’histoire de l’Asie centrale ou de l’histoire de l’art qu’au grand public.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marlène Laruelle, « Jean Soustiel, Yves Porter, Tombeaux de paradis », Cahiers d’Asie centrale, 13/14 | 2004, 330.

Référence électronique

Marlène Laruelle, « Jean Soustiel, Yves Porter, Tombeaux de paradis », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 13/14 | 2004, mis en ligne le 23 avril 2009, consulté le 26 mars 2017. URL : http://asiecentrale.revues.org/194

Haut de page

Auteur

Marlène Laruelle

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org